Les clés des blessures d’enfance

Les blessures d’enfance apportent une lecture intéressante de notre enfance et de la perception de la réalité que nous nous sommes forgés. Les identifier permet un premier travail d’introspection. Les accepter offre la possibilité de faire la paix avec son histoire. Les guérir donne la liberté de vivre au plus près de ce que nous sommes.

J’ai découvert le concept de blessures d’enfance, aussi appelées blessures de l’ego, grâce à une interview de Lise Bourdeau par Lilou Macé. Puis à travers son ouvrage Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même, que j’ai écouté en livre audio, je me suis penchée davantage sur le sujet, pour en faire ma propre interprétation.

Image associée

Introduction aux blessures d’enfance

Je développe les blessures d’enfance avec des pistes de réflexion et de guérison dans mon guide d’évolution personnelle. En voici un extrait, pour vous faire une première idée sur ce que sont les blessures d’enfance et comment elles peuvent vous guider dans votre cheminement personnel.

« Les blessures d’enfance sont le résultat d’expériences que nous vivons durant notre enfance, à différentes étapes de développement. Lise Bourbeau* en a relevé cinq qui se produisent chronologiquement : la blessure de rejet, d’abandon, d’humiliation, de trahison et d’injustice. Entre la naissance et l’âge de six ans, l’enfant est totalement perméable à son environnement. Aussi, des événements apparemment anodins pour un adulte peuvent être vécus comme traumatisants pour un enfant.

Attention, cela ne veut pas dire que les blessures d’enfance rejettent la faute sur les parents. Elles font parties du développement de chaque individu. Le facteur qui variera en fonction de chacun est le degré d’ancrage de celles-ci. De même que, chaque personne a une personnalité et un physique différents, nous portons en nous différemment les traces de ces blessures. Nous allons pouvoir les identifier à travers les comportements, les types de caractère, les situations dans lesquelles nous sommes plus réactifs ou encore des caractéristiques physiques bien particulières.

Pour chaque blessure, nous portons un masque de protection, qui nous a permis de nous adapter. En tant qu’adulte, celui-ci n’est plus nécessaire, mais nous le conservons par habitude. Aussi, l’intérêt de cet outil est d’identifier nos mécanismes de défenses et la manière dont nous avons vécu ces blessures de l’ego. Nous pourrons alors nous libérer de croyances et de comportements qui nous limitent et peuvent nous faire souffrir dans notre vie d’adulte. »

Pour aller plus loin, je vous invite à vous procurer mon guide d’évolution personnelle, en vente dans la boutique du site internet.

Si vous voyez que ces aspects réveillent quelque chose de profond en vous, je vous conseille de vous faire accompagner dans ce travail. Il va nécessiter de creuser là où cela peut être douloureux. Un environnement soutenant et une personne bienveillante sera à même de vous aider à revisiter votre enfance et avoir une nouvelle compréhension de ce qu’il s’est passé.

En espérant vous avoir donné des nouvelles pistes de compréhension de votre enfance et de l’adulte que vous êtes, je vous souhaite une belle évolution.

Kelly Anaeh🕊

Référence : Bourbeau, L. (2000). Les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même. Québec, Canada : Ed E.T.C Inc.