Articles

Par-delà les frontières…

De Metz à Juan-les-pins, laissez-vous guider vers un voyage au-delà des frontières de l’Est de la France.

L’une des choses que j’apprécie le plus en France est l’identité de ses régions. Chacune nous raconte une nouvelle histoire, riche en culture et en traditions. La personnalité des habitants se modèle et s’affine au fil des années pour nous offrir un visage authentique de leur lieu de vie.

Originaire de Metz, nous commençons notre périple en Lorraine, faisant maintenant partie de la Région Grand Est.

Entre le 5è et 3è siècle avant J.C, Metz est bâtie par des celtes originaires de la Gaule Belgique, un territoire jusqu’à deux à trois fois plus grand que la Belgique actuelle. Depuis, son histoire est intimement liée à celle du Saint-Empire Romain Germanique ainsi qu’à celle de l’Allemagne. Avec Strasbourg, ce sont les deux villes qui conservent la trace de l’occupation allemande en Alsace-Moselle de 1871 à 1918. Une histoire récente dont reste intacte l’architecture des édifices mis en place par les allemands pour donner un nouveau visage à ces villes.

Crédit Photo : Glen Christie

La Lorraine et plus particulièrement le département de la Moselle se rapproche ainsi de la région de l’Alsace, où nous nous arrêtons pour explorer la ville de Strasbourg.

Carrefour de l’Europe, la ville héberge de multiples institutions européennes et symbolise la réconciliation entre la France et l’Allemagne. Son histoire remonte à l’an 12 avant J.C et prend de l’importance à l’arrivée de l’Empire romain lorsque la ville est utilisée comme point stratégique de défense. Les similarités entre l’Alsace et la Lorraine se retrouvent dans leur histoire, leur architecture aux influences germaniques ainsi que dans leur culture et traditions.

La période hivernale permet au mieux de mettre en avant ces similitudes. Les célébrations de la Saint Nicolas et de Noël restent uniques dans cette région. Parmi les marchés et les rues illuminées de toute part, blottis sous notre manteau d’hiver, nous dégustons les mets locaux tels que la quiche Lorraine, la Flammekueche, la choucroute ou encore le pâté Lorrain.

Crédit Photo : Glen Christie

La froideur du temps est compensée par la chaleur des tablées familiales et amicales, où la nourriture est sacrée, et les fêtes de Noël, une affaire prise au sérieux. Rassasiés et émerveillés, nous continuons notre périple vers Lyon.

Capitale de la Région Rhône-Alpes, Lugdunum est fondée en 43 avant J.C par les romains, et constituait un point géographique de choix pour accéder aux quatre coins de la Gaule. Sa localisation lui permet par la suite de devenir un centre marchand, puis financier pour l’Europe et les pays de Méditerranée. Cette popularité attire de nombreuses nationalités, notamment italienne. Depuis la Rome antique et la Renaissance, ces influences venues d’Italie sont présentes, visibles notamment par l’architecture des immeubles du Vieux Lyon.

Nous ressentons une atmosphère différente dans cette ville de création, ayant connu la naissance du cinéma, l’arrivée de l’imprimerie en Europe, ainsi que l’essor du commerce de la soie.

Crédit Photo : Glen Christie

Lyon, la culturelle et l’internationale, nous prépare à découvrir notre nouvelle destination, Marseille.

Au bord de la Mer Méditerranée, cette ville nous plonge dans 2600 ans d’histoire. Fondée par des grecs venus d’Asie mineure, elle s’imprègne d’une culture nouvelle et nous offre une ouverture vers cette partie du monde qui correspond à l’actuelle Turquie.

Le quartier du Panier, le plus vieux de Marseille, nous fait voyager à travers le chant des mouettes et les couleurs chaudes des habitations. De cette étroite relation avec le bassin méditerranéen sont conservés une activité maritime riche, la culture de la vigne, de l’olivier et d’une vie plus épicée.

Un mélange de saveurs et d’accent du soleil qui reflètent l’esprit de la Région Provence-Alpes-Côtes d’Azur.

Crédit Photo : Glen Christie

Revigorés de notre voyage à travers le temps et l’espace, nous sommes prêts à rejoindre notre destination finale, Juan-les-Pins.

Au 5ème siècle avant J.C, après avoir construit Marseille, les grecs ont créé Antipolis, l’actuel Antibes Juan-les-Pins. Nous nous arrêtons quelques semaines dans cette ville où il fait bon vivre l’hiver. Proche de la mer et des montagnes, nous allons découvrir les alentours tout en prenant le temps de poser nos valises.

Une nouvelle aventure qu’il me tarde de vous raconter…

Crédit Photo : Glen Christie

En espérant que cet article vous aura donner envie de re(découvrir) votre propre région et de voyager au-delà des frontières. 🕊

Kelly Anaeh et le photographe, Glen Christie


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *